Ce n’est pas réellement la baisse de température mais le manque de nourriture à cause de condition climatique comme le gel qui limite l’accès à la nourriture pour les oiseaux. Les journées sont plus courtes ce qui restreint le champ d’action pour partir en quête de nourriture comme des baies, insectes, graines, etc. Mais nous pouvons leur venir en aide lors que les températures sont inférieures à 7°C, en nettoyant régulièrement et en les nourrissant de manière ponctuelle afin d’éviter les regroupements et par conséquence l’augmentation du risque de propagation de certaines maladies.

Comment les nourrir :

Vous pouvez créer votre propre mangeoire à base de bouteille d’eau récupéré, vous leur donnez une seconde vie et faite un très beau geste aux oiseaux par la même occasion. Sinon vous pouvez également acheter des mangeoires en jardinerie, animalerie.

A éviter :

– Le pain blanc – car il contient peu de minéraux, de vitamines et perturbe le système digestif puisque la mie gonfle et devient collante

– La nourriture industrielle pour oiseaux – car elle peut contenir des déchets issus de l’industrie agroalimentaire et de l’huile de palme : mauvais pour eux car elle finit par graisser leur plumage qui perd en étanchéité

– Le beurre et autres produits laitiers – car le lactose non digéré par l’oiseau provoque des diarrhées parfois fatales

Bon pour eux :

– Les graines de tournesol

– Des amandes, des noix, noisettes et du maïs concassés

– Des cacahuètes non grillées et non salées

– Du pain de graisse végétale simple

– Du pain de graisse végétale mélangé avec des graines, fruits rouges ou insectes

– De petites graines de millet ou avoine

– Des fruits décomposés (pomme, poire flétrie, raisin)

A présent vous avez toutes les cartes en main, par la suite il vous reste plus qu’à trouver un endroit tranquille dans votre jardin et hors de portée des animaux de maison.