La haie, une richesse pour la flore et la faune

La haie, est un merveilleux élément dans les jardins, les espaces verts et naturels, les parcs, milieu agricole entre les champs, en ville comme à la campagne. Connaissez-vous les raisons pour lesquelles une plantation de haie est si favorable à notre environnement, la flore et la faune ? On vous l’explique !

Il existe différents types de haie, on peut parler de haie vive, libre, champêtre ou bocagère (il en existe d’autres). La haie vive constitue une sorte de haie défensive qui limite les intrus tels que la grande faune (cerf/sanglier/chevreuil) grâce à ses arbustes épineux et d’arbrisseaux. La haie libre sera alors composée d’essences divers et variées, dont leur développement ne sera pas influencé par l’homme. Elle est courante dans la permaculture aux zones de faible entretien. La haie champêtre, à son tour a plutôt un aspect ‘sauvage’, composée d’essences locales, adaptée au climat de la région et souvent caduc. Elle convient très bien à la faune. Les haies bocagères ont malheureusement disparu dans bon nombre de régions, pourtant très utiles ! Elles servent à constituer un blocage, servant à délimiter les parcelles et à contenir le bétail. Ceci était avant l’invention du fil barbelé. Grâce à elle, la création et développement d’écosystèmes se faisait naturellement, car à la diversité végétale répond une diversité animale !

Oui, tout un écosystème à part entière peut se développer dans une haie ! Y dormir, se nourrir, socialiser, s’y protéger, nicher, c’est un espace de refuge attractif pour de nombreux oiseaux. C’est aussi un habitat partagé, elle accueille de nombreux invertébrés tels que les insectes, araignées et mollusques qui constituent à leur tour une source de nourriture pour les reptiles (lézards, couleuvres), les oiseaux et les amphibiens (crapaud commun). Et bien-sûr nous n’allons pas oublier les mammifères carnivores, comme le renard, l’hermine, la fouine et des rongeurs comme le lièvre, écureuil, le lérot etc.

Une haie peut servir pour créer un microclimat ! La haie, comme un ensemble de brise-vent qui protège de la puissance du vent, de l’ensoleillement et protège ainsi également les cultures de votre potager !  Comment ? Vous n’avez pas de haie chez vous ? – on peut vous aider !

Retour aux articles